Westworld – saison 1

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la nouvelle série à succès de HBO: Westworld. Réalisée en 2016 par Jonathan Nolan et Lisa Joy, elle s’inspire du film de Michel Crichton: Mondwest (1973). Je l’ai récemment regardé et c’est pourquoi j’aimerai en parler un peu dans cet article qui sera davantage centré sur la série.

westworld-1

Un parc d’attraction du nom de Delos offre à ses clients la possibilité de se retrouver dans l’époque de leur choix entre western, Rome antique ou encore médiévale. Expérience qui leur paraitra plus vraie que nature puisqu’ils seront parmi des robots que l’on pourrait prendre pour des humains, sauf qu’ils sont commandés à distance par une équipe de techniciens retranchés dans de gigantesques laboratoires.. Deux jeunes hommes d’affaires, Balne et Martin, partent se délasser au parc, mais les robots se détraquent et l’un d’eux, devenu tueur fou, les poursuit.

J’ai personnellement passé un bon moment devant Mondwest bien que ce soit un film qui a tout de même assez mal vieillit. L’intrigue est intéressante et captivante mais j’ai trouvé l’action un peu longue à venir. L’acteur qui m’a particulièrement frappée est Yul Brinner, qui interprète le cow-boy fou. Son visage froid et robotique faisait presque froid dans le dos.

maxresdefault

Même si le film est intéressant, le scénario de la série est indéniablement plus complexe, et c’est ce qui la rend si captivante.

L’intrigue de base est donc la même. En revanche, il y a beaucoup plus de personnages, et donc beaucoup plus de storylines. Le scénario est très recherché et très bien écrit, riche en rebondissements. A plusieurs reprises je me suis dit que cette série était du pur génie. Tellement que c’en est parfois difficile à comprendre et à suivre, surtout au début où j’avoue avoir été complètement larguée. Rassurez-vous on finit quand même par comprendre ah ah, mais si c’est une série sans prise de tête que vous cherchez, ne regardez pas Westworld, car elle ne vous laissera jamais en paix. Vous ne cesserez de réfléchir à des théories sur la suite et sur les personnages de cette histoire aussi bien mystérieuse que fascinante et surtout intense ! Les personnages sont d’ailleurs tous extrêmement intéressant et on sent qu’ils ont tous été énormément travaillés. En une seule saison, on les voit tous évoluer d’une manière assez incroyable. Même certains qui ont pu me paraître un peu plat au début ont réussi à me surprendre, parce que rien n’est laissé de côté dans cette série. Chaque épisode semble être meilleur que le précédent, et je peux vous dire que le dernier était magistral.

Mais la complexité et l’intelligence du scénario et des personnages est loin d’être la seule force de Westworld. Le casting a aussi sa part énorme de mérite dans son succès. Il compte en effet un grand nombre d’acteurs très talentueux, déjà connu pour la plupart. Notamment Anthony Hopkins, qui a su incarner Dr. Ford de manière très poignante. C’est un personnage très énigmatique et fascinant. Personnellement je connaissais surtout l’interprète de Bernard, Jeffrey Wright, car il incarnait le personnage de Beetee dans la saga Hunger Games dans laquelle je l’avais beaucoup aimé alors j’étais très contente de le retrouver ici, dans un rôle très intrigant. J’ai adoré l’interprète de Maeve, Thandie Newton, son personnage est très fort, intéressant mais aussi tellement badass ! J’ai été littéralement bluffée par le jeu d’Evan Rachel Wood alias Dolores, un des personnages principales. Elle a su incarner à la fois une femme douce et rêveuse, mais aussi forte et déterminée. J’aimerais également souligner la performance d’un acteur beaucoup plus secondaire puisqu’il n’apparait que dans les premiers épisodes malheureusement en tant que père de Dolores, Louis Herthum, qui m’aura donné des frissons durant une scène particulièrement touchante.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 Et parce que Westworld est réellement une série parfaite en tout point, même la bande-originale est à couper le souffle. Je ne cesse de l’écouter depuis que j’ai terminé la série et je crois que mon coup de cœur revient à Sweetwater. Le générique est splendide, aussi bien au niveau de la musique que des images. Vous pouvez constater grâce aux différentes photos glissées dans cet article que la série est également visuellement très belle. Des costumes aux paysages, tout y est pour nous en mettre plein les yeux.

298580-jpg-r_640_600-b_1_d6d6d6-f_jpg-q_x-xxyxx

Vous l’aurez compris cette série est un véritable ovni et surtout un véritable coup de cœur. Alors si elle vous tente, n’hésitez plus et foncez ! Il ne me reste maintenant plus qu’à me morfondre en attendant la suite, qui n’arrivera pas avant 2018.

Publicités

Une réflexion sur “Westworld – saison 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s